Un peu d’histoire

Le Comité d’Entraide de Boucherville (CEB) était, au départ, le Comité d’Entraide Inter paroissial de Boucherville (CEIB). Ce comité est né de la fusion des Comités de Guignolée de trois paroisses catholiques francophones de Boucherville, soit Sainte-Famille, Saint-Sébastien et Saint-Louis. Soucieux de venir en aide aux résidents, les paroisses avaient mis sur pied un comité de guignolée pour soutenir les familles démunies.

La guignolée est une vieille coutume française qui consiste à solliciter les gens à la fin de l’automne pour récolter de la nourriture ou bien des dons en argent afin de venir en aide aux familles démunies. Les membres du comité organisent un porte-à-porte, qui était annoncé au prône des messes dominicales. Les personnes dans le besoin téléphonaient au secrétariat des paroisses ou se présentaient tout simplement aux presbytères pour demander une aide alimentaire ou monétaire.

Les trois paroisses de Boucherville ont donc décidé d’unir leurs efforts et c’est au début des années 180 que le CEIB fut fondé. Un local au sous-sol de l’église Saint-Sébastien a été mis à leur disposition pour entreposer les denrées récoltées. Des visites à domicile étaient organisées pour évaluer les besoins des requérants et les paniers d’aide alimentaire étaient livrés directement chez les bénéficiaires. À ses débuts, le CEIB venait en aide à environ 25 familles de Boucherville, d’une façon ponctuelle et personnalisée. Les paniers de Noël étaient, quant à eux, réservés aux quelques familles les plus nécessiteuses.

Au fil des années, le CEIB a pu bonifier son offre de service. Grâce à de généreux partenaires (Ville de Boucherville, le Grenier de ma Ville, le Centre des Générations, la Grande Guignolée des Médias), le CEIB a pu offrir de payer les coûts de :

  • Loisirs municipaux
  • Frais scolaires
  • Vêtements et meubles
  • Factures diverses de biens courants
  • Frais de transport

Le CEIB changea finalement de nom pour devenir le CEB : Comité d’Entraide de Boucherville. Son logo représente maintenant des mains qui se tendent afin de signifier l’entraide, le soutien et la solidarité.